LES GRANDS CHEFS DU MONDE

Mauro COLAGRECO crée à Mirazur une cuisine passionnante.

chef MAURO COLAGRECO au MIRAZUR MENTON

Sa carrière a commencé en Argentine dès son plus jeune âge, mais ses leçons les plus précieuses ont été obtenues par Bernard Loiseau, Alain Passard et Alain Ducasse

Né en Argentine, Mauro Colagreco vit et travaille à Menton, où il crée une cuisine passionnante dans le charmant restaurant Mirazur, pratiquement situé à la frontière franco-italienne. C’ est une zone où il y a l’occasion de profiter des meilleurs ingrédients des deux pays. L’ obtention de ces matières premières a été l’obsession du chef et sa principale source d’inspiration, qui a rejoint la grande sensibilité, la créativité et la maîtrise de la technique, ce qui l’a amené à obtenir la onzième place sur la liste des 50 meilleurs restaurants du monde puis au premier chef non français à recevoir la reconnaissance. Aussi, il a été désigné comme révélation de l’année dans le guide influent Gault Millau.

By chef : chef MAURO COLAGRECO au MIRAZUR MENTON

Sa carrière a commencé en Argentine à un jeune âge, mais ses leçons les plus précieuses ont été obtenues de Bernard Loiseau, d’Alain Passard et d’Alain Ducasse, après son déménagement en France. Plus tard, il s’est occupé du restaurant Mirazur et a remporté la première étoile Michelin, en dix mois. La deuxième étoile est arrivée six ans plus tard. Actuellement il en a l’octroi de trois.

By chef : chef MAURO COLAGRECO au MIRAZUR MENTON

Passionné par les voyages, il parcourt, sac à dos, son pays l’Amérique Latine et les Caraïbes, dont il découvre les goûts et saveurs et les traditions culinaires. 

Entre 1998 et 2000, il suit les cours d’une école hôtelière à Buenos Aires, puis il fait une première expérience dans un des restaurants prestigieux de la capitale.

By chef : chef MAURO COLAGRECO au MIRAZUR MENTON

C’est en 2000 que Mauro Colagreco débarque en France pour parfaire sa formation et apprendre la cuisine française. 

Après un séjour au lycée hôtelier de La Rochelle, il enchaîne  les stages dans les plus grandes maisons. D’abord Bernard Loiseau  à Saulieu où il apprend, avec ce maître infatigable et cuisinier hors pair, les secrets des modes de cuisson. Le décès brutal de celui-ci en février 2003 le décide à travailler à Paris. Ensuite c’est l’Arpège avec Alain Passard, où il reste un an et demi et développe son sens de la créativité et son imagination.Puis en 2004, il découvre la cuisine de Palace et a la chance de travailler avec Alain Ducasse au Plaza Athénée. Perfection, exigence, raffinement et rigueur sont à l’ordre du jour. Il finit ce parcours parisien exceptionnel par un passage au Grand Véfour où il travaille avec Guy Martin.

Puis en 2006, c’est le grand saut, il ouvre avec Alain Kerloc’h, rencontré chez Alain Passard, un ancien bistrot abandonné : le Mirazur à Menton. Le succès arrive très vite, au bout de six mois, Gault et Millau lui décerne le « Prix de la révélation de l’année », puis en 2008 le  » Prix de chef de l’année » suivi rapidement par une première étoile au Guide Michelin.

By chef : chef MAURO COLAGRECO au MIRAZUR MENTON

Installé sur son rocher dominant la mer et la frontière, le Mirazur attire une clientèle italienne qui apprécie la délicatesse de la cuisine de Mauro Colagreco et début 2009 il est classé 35ème meilleur restaurant au monde par le classement San Pellegrino.

La gloire continue et en 2010 il obtient « 4  toques » dans  la nouvelle édition du Gault Millau. En 2012, le Guide Michelin lui octroie sa 2ème  étoile et il rentre dans la 24ème position de la liste S.Pellegrino des meilleurs restaurant au monde; 

Mauro Colagreco définit sa cuisine comme créative avec le respect de la fraîcheur des produits. Sa cuisine procède de cette  bonne humeur qu’il tient de cette Argentine à moitié italienne, une cuisine d’ici et d’ailleurs, épurée et légère aux manières italo-françaises, qui sublime la cuisine méditerranéenne. Sa cuisine est une permanente diversion et ses plats ont une infinie délicatesse.

By chef : chef MAURO COLAGRECO au MIRAZUR MENTON
  • les huîtres en émulsion de concombre, échalote confite, gelée d’algues et salicorne, une déclinaison marine en douceur.
  • lorsque la pêche apporte tous ses parfums iodés, il les tempère avec une douceur toute féminine en ajoutant d’autres textures comme dans son carpaccio de gambas où l’iode est revisité par le basilic et l’huile d’olive au citron.

C’est aussi un grand respect des légumes dans leur fraîcheur avec ces :

  • haricots croquants (30′ de cuisson) qui allient des accords de noisette avec de fines lamelles de courgette trompette, huile d’olive et pistache avec une touche d’amertume piquante donnée par des feuilles de roquette.

Mauro Colagreco nous offre une cuisine d’invention, d’improvisation à fleur de peau, c’est le soleil et la bonne humeur dans votre assiette. C’est aussi chose faite en Asie depuis l’ouverture en 2012 de son restaurant COLAGRECO à Shanghai où en moins de 4 mois il est consacré meilleure ouverture de l’année et meilleur restaurant de cuisine méditerranéenne en Chine.  

By chef : chef MAURO COLAGRECO au MIRAZUR MENTON

MÉTICULEUX TRAVAIL

Avec le soin méticuleux qu’il met dans le choix de ses produits et en raffinant chaque plat, il n’est pas étonnant que son restaurant ait été sélectionné comme le meilleur restaurant du monde 2019. La distinction marque également un nouveau tournant pour la tradition culinaire française. En fait, sa cuisine n’est pas vraiment française. Mais c’est certainement un ′′ chef français ′′ en vertu de sa formation exceptionnelle au Top Ten du monde culinaire gaulois.

Les plats qu’il crée sont l’aboutissement de toutes les différentes cultures qu’il a connues tout au long de sa vie, depuis son héritage italien-argentin, jusqu’aux chefs français dans lesquels il s’est formé, en passant par la culture locale et l’environnement naturel de la frontière franco-italienne où se trouve le restaurant. Sa nourriture est tout cela, mais pas non plus en même temps, car les plats qui en résultent à Mirazur sont très proches de son interprétation personnelle de toutes ces influences.

En 2018, Mirazur a été récompensé par la troisième étoile Michelin, le chef a ouvert un restaurant émergent à Madrid, a sorti le premier livre du restaurant intitulé ′′ Mirazur « , et a pris part à la star-chef internationale du Sommet mondial des chefs de 2018 à Monaco.

By chef : chef MAURO COLAGRECO au MIRAZUR MENTON

Publié par didhotels

Professionnel de l’hôtellerie depuis plus de trente cinq ans et globe trotter, je partage ma passion de ce noble métier en essayant de transmettre tous les conseils, nouveautés et tout ce qui touche à la profession; cuisines d 'ailleurs, infos et autres. Egalement au service des entreprises pour tout ce qui communication digitale 2.0 dont nous sommes à présent spécialiste et certifiés DATADOCK internationnal.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :